LA THÉRAPIE DES ÉMOTIONS EN QUELQUES MOTS...

La thérapie des émotions est centrée sur les problèmes concrets actuels du client. Elle cherche à les résoudre dans un sens plus favorable pour la personne qui en souffre. Pour ce faire, elle :

(1) analyse le(s) problème(s) et leurs déterminants ;

(2) établit, de commun accord entre le thérapeute et le client, les objectifs de la thérapie (par ex. : limiter la fréquence, l’intensité et la durée des crises d’angoisse ; améliorer l’humeur triste, diminuer les sentiments de culpabilité et augmenter les contacts sociaux ; …) ;

(3) développe des stratégies psychologiques efficaces en vue d'atteindre ces objectifs.

 

La démarche thérapeutique est caractérisée par une collaboration entre le thérapeute et le client pour élaborer des hypothèses sur le(s) problème(s) et sur les moyens de changement. Pour ce faire, ils se basent sur les données de la littérature scientifique, le bagage professionnel du thérapeute et la connaissance du client de son propre problème. Les hypothèses sont testées, des observations méthodiques des comportements problèmes sont mises en place et les résultats des interventions sont évalués. Cette démarche s'apparente au questionnement scientifique, dans le sens où il y a cette élaboration réfléchie d'hypothèses, des observations fines au quotidien et, bien sûr, une réorientation de la démarche en fonction des résultats obtenus.

 

La relation thérapeutique se base sur la compréhension et la collaboration. Le thérapeute est actif. Il met à la disposition du client son savoir, son savoir-faire ainsi que ses qualités humaines (écoute, empathie, …). Il n’hésite pas à répondre aux questions du client et à le tenir informé de la procédure du traitement. D’autre part, la personne qui consulte garde tout au long de la thérapie un rôle également actif, pour acquérir une autonomie dans la gestion de ses difficultés. Elle a bien évidemment le droit de demander des explications, de formuler des objections et de poser n'importe quelle question. Elle ne doit pas hésiter à exprimer au thérapeute ses doutes, ses désaccords, ses insatisfactions. La thérapie des émotions est « transparente », dans la mesure où elle est explicite quant à ses finalités, moyens d’action et mode de relation thérapeute/client.

 

Ce rôle actif de la personne qui consulte lui est demandé tant lors des séances que hors des séances. Des « tâches à domicile» lui sont proposées par le thérapeute (par ex. : remplir des questionnaires, s’exercer à utiliser une méthode de relaxation, …).